DSA Architecture et Projet urbain

DSA Architecture et Projet urbain

|

mention « Architecture des territoires » Projet & Recherche

Christine Belmonte responsable des DSA projet urbain, maitrise d’ouvrage et du doctorat envoyer un message
Cet enseignement porte sur l’architecture des territoires. Il s’attache au projet à la grande échelle et à la question de la mobilité et des transport, clef de lecture de la forme urbaine, de ses mutations et de nombre d’enjeux territoriaux. Cette formation explore plus particulièrement la métropole parisienne et les métropoles d’Asie Pacifique.

objectifs

Acquérir les compétences nécessaires à « l’intelligence spatiale des grands territoires » par la maîtrise des outils de recherche et de projet :

  • appréhender les formes d’aménagement et d’urbanisme à différentes échelles dans le but d’un développement durable,
  • analyser et interpréter des formations urbaines et les conditions de leur production afin de prendre en compte les morphologies,
  • comprendre les enjeux socio-économiques et écologiques et le développement métropolitain dans les deux contextes d’étude que sont les métropoles parisienne et d’Asie Pacifique (Chine et Vietnam).

Cette formation s’appuie sur plusieurs outils et approches :

  • analyse architecturale des formes urbaines,
  • analyse comparée,
  • représentation cartographique avec la maîtrise des outils informatiques de représentation à grande échelle (SIG),
  • différentes approches sur un même territoire de projet. La confrontation de ces approches structure les apports interdisciplinaires : mobilité, environnement, représentation, économie sont les principaux domaines de connaissance privilégiés.

enseignements

  • 2 thèmes sont étudiés sur 2 semestres :
    – la très grande échelle de projet,
    – la mobilité et les transports.
  • 2 territoires sont explorés successivement aux 1er et 2e semestres :
    – la métropole parisienne ; 2 semaines d’atelier d’intensif à Paris en début de semestre,
    – les métropoles d’Asie Pacifique ; 3 semaines d’atelier à Shanghai (partenariat avec Tongji University) ou à Hanoï (convention avec le PRX-Vietnam et l’Université d’architecture d’Hanoï au démarrage du 2e semestre.

déroulement de la formation

  • Durant le 1er et 2e semestre, le programme est composé de cours, séminaires et ateliers de projet. Les enseignements sont dispensés le jeudi et le vendredi. Chaque semestre débute par 3 semaines d’intensif : économie et projet au 1er semestre et projet au 2e semestre.
  • Le 3e semestre comporte une mise en situation professionnelle de 500 à 600 h et un travail personnel de fin d’études. Deux parcours sont proposés aux étudiants : un parcours projet comprenant l’élaboration du projet de fin d’études et un parcours recherche avec la rédaction d’un mémoire.

poids horaire et crédits

équipe pédagogique

Responsable scientifique : André Lortie, architecte-urbaniste, directeur de l’IPRAUS, professeur à l’Énsa-PB

3 groupes d’enseignants référents autour du projet :

  •  André Lortie, architecte-urbaniste, directeur de l’IPRAUS, professeur à l’Énsa-PB,
  • Yvan Okotnikoff, architecte-urbaniste, maître de conférences associé à l’Énsa-PB,
  • Cyril Ros, architecte, maître de conférences à l’Énsa-PB, chercheur associé Ipraus.

de la recherche :

  • Anne Grillet-Aubert, architecte-urbaniste, docteure en urbanisme et planification, chercheuse Ipraus, maître de conférences à l’Énsa-PB,
  • André Lorti, architecte-urbaniste, directeur de l’IPRAUS, professeur à l’Énsa-PB

de la mise en situation professionnelle :

  • Yvan Okotnifoff, architecte-urbaniste, maître de conférences associé à l’Énsa-PB,
  • Arthur Poiret, architecte-urbaniste, enseignant contractuel à l’Énsa-PB

insertion professionnelle

  • Dans des agences chargées de la maîtrise d’œuvre ou de la maîtrise d’ouvrage d’études ur­baines et de projets urbains et territoriaux.
  • Dans des collectivités terri­toriales ou leurs groupements, d’établisse­ments publics d’aménagement du territoire.
  • Les étudiants dont le diplôme porte la men­tion recherche peuvent poursuivre en docto­rat, dans l’objectif de travailler au sein d’une structure de recherche.