édito

édito

|

L’Énsa de Paris-Belleville tient depuis sa création en 1969, une place particulière dans le paysage français de la formation et de la recherche en architecture. Son fondateur, Bernard Huet, architecte, enseignant, intellectuel engagé, a été un acteur essentiel du renouvellement de l’enseignement de l’architecture.

L’ambition originale d’approfondir la pédagogie du projet, de convoquer des disciplines en lien avec le projet architectural et urbain, de développer la recherche en architecture, demeure d’actualité. 

L’école a placé la recherche au cœur de son projet pédagogique et scientifique. Parce que la production de connaissances est la condition de la vitalité d’une discipline, d’une pensée critique, d’un enseignement vivant et en constant renouvellement. 

L’Énsa de Paris-Belleville a noué de nombreux partenariats académiques en Île-de-France, et à l’international. Elle est membre associé d’Université Paris-Est, une communauté d’universités et de grandes écoles qui regroupe universités, écoles d‘architecture et d’ingénieurs, centres de recherche… travaillant notamment sur la question de la ville. 

L’ouverture à l’international est une priorité. La confrontation à d’autres manières de voir le monde, de lire notre histoire et notre géographie constitue le meilleur chemin pour former les architectes qui construiront les villes de demain. 

L’architecture est au centre des transformations induites par les transitions numérique et écologique. L’enseignement et la recherche en architecture en sont affectés en profondeur. Notre école dispose des moyens pour relever ces défis compte tenu de la solidité de sa formation générale, de la diversité de son offre de formation spécialisée, de ses capacités en matière de recherche comme de son ouverture aux partenariats, notamment à l’international.

François Brouat
Directeur