mobilité de formation

mobilité de formation

|
Madeleine Kunegel envoyer un message
Le programme Erasmus+ soutient le développement personnel des agents des établissements d’enseignement supérieur (EES). Il peut prendre la forme d’une formation (y compris linguistique) à l’étranger (sauf conférences), de périodes de formation ou de périodes d’observation en situation de travail dans un EES partenaire.

conditions générales

L’établissement d’envoi doit établir un contrat de mobilité de formation.
La durée totale de la période de mobilité ne devra pas excéder 2 mois et devra être d’une durée minimale de 2 jours consécutifs par activité de mobilité.

Le personnel intéressé par ces missions de mobilité doit compléter un contrat pédagogique précisant :

  • les principaux objectifs de la mobilité ,
  • la valeur ajoutée de la mobilité sur le poste occupé 
  • le contenu du programme de formation
  • les résultats et l’impact attendus (par exemple son l’évolution professionnelle).

L’Énsa-PB considère la mobilité de formation comme faisant partie de sa stratégie de modernisation et d’internationalisation et en tiendra compte dans l’évaluation du personnel.

retour de mobilité

À l’issue de la mobilité, le participant devra compléter et soumettre en ligne le rapport du participant, dans un délai de 30 jours calendaires suivant la réception de la notification l’invitant à le faire.
L’établissement d’accueil doit remettre à l’enseignant une attestation de présence confirmant l’exécution et les dates de la mission.
Par ailleurs, le personnel doit remettre à l’école un rapport de mission destiné à relater son expérience.