présentation

présentation

|

Chaque année, la direction des relations internationales organise une soirée d’information sur la mobilité d’études. C’est l’occasion pour les enseignants, les futurs candidats à la mobilité et les étudiants étrangers d’échanger et de partager leurs expériences et parcours à l’international. Lors de ce temps fort, les offres de destinations et la procédure de candidature sont présentées.

candidature pour une mobilité d’études

Dépôt avant 4 décembre 2020 à 12h de votre dossier comprenant :

  • une fiche de candidature avec les 3 choix de destinations à classer par ordre de préférence
  • une lettre de motivation en français pour les 3 choix,
  • un curriculum vitae,
  • un projet de contrat d’études.

A cela doit s’ajouter un portfolio qui doit être déposé avant le 5 février 2021 à 12h.

Les étudiants doivent avoir validé leur studio de chaque semestre de l’année universitaire pour que leur candidature soit examinée.

examen des candidatures

Les candidatures sont examinées par les membres de la Commission internationale de l’Énsa-PB selon les critères suivants :

  • la qualité du portfolio,
  • les motivations,
  • les notes obtenues dans les années antérieures,
  • les compétences linguistiques.

Les décisions prises après avis de cette commission sont souveraines et irrévocables.
La sélection de l’Énsa-PB pour une destination ne préjuge pas de l’acceptation du dossier par l’école choisie qui peut appliquer son propre système de sélection.

candidater pour une mobilité de stage

Cette mobilité peut s’effectuer sous la forme d’un stage dans une entreprise dans un pays de l’union européenne et de l’espace économique européen.
Les étudiants peuvent partir en stage pour une durée de 2 mois à 12 mois.
Une mobilité d’études et de stage peuvent se cumuler mais ne peuvent excéder 12 mois maximum par cycle d’étude.
Une seule mobilité de stage Erasmus + est réalisable dans le parcours de l’étudiant.

Vous devez transmettre un dossier auprès du service des relations internationales (SRI) 3 mois à l’avance, composé des éléments suivants :

  • la convention avec l’entreprise (mentionnant notamment la période de stage), visée par la direction des études
  • le contrat de mobilité de stage Erasmus visé par le SRI.