Patrimoine /paysage, la mutation d’un ancien site agricole
Master

Patrimoine /paysage, la mutation d’un ancien site agricole

Enseignant(s) : Mirabelle Croizier
Étudiant(s) : Marie-Astrid Becu, Sarah Briche, Julie Randriamose, Caciagli, Tontoranelli
Date : 2017

Considérant que le projet architectural est forcément aussi un projet urbain et paysager, transcalaire, le studio cherche à comprendre comment un projet nait de son contexte, qu’il soit géologique, géographique, historique, économique, agricole, social, politique, urbain, paysager, ou architectural. Ainsi, c’est avant tout le processus de projet qui sera développé, dans une approche critique.
Le projet paysager prend en compte l’approche historique et la grande échelle, aussi il oblige la compréhension du temps long.
Apprendre à lire et définir les permanences d’un site permet d’en saisir toute l’épaisseur et constitue, avec les exigences du programme, la source du projet. La notion de patrimoine et d’héritage est au centre du processus de projet. « Héritage sans testament », il faut s’interroger sur ce qui fait patrimoine, quel est son sens, comment l’identifier et le transmettre. Également essayer de comprendre le processus de mutabilité du patrimoine, comment il peut évoluer et permettre de nouveaux usages tout en gardant son sens. Prendre aussi en compte l’énergie grise des aménagements et du bâti existant, qui sont autant de ressources pour le projet. L’inventaire de ces ressources participe à la connaissance et l’appropriation du site, préalable indispensable au projet.