studio Édith Girard
vie de l'école

studio Édith Girard

|

Le Conseil d’administration de l’École a approuvé à l’unanimité la proposition de donner au studio D1 le nom d’Edith Girard, professeure à Énsa-PB de 1976 à 2014.

Diplômée en 1974 de l’Unité pédagogique N°8 (UP 8) – devenue l’École Nationale Supérieure de Paris Belleville –, Edith Girard y devient enseignante deux ans plus tard. Une position qu’elle occupera pendant près de quarante ans. C’est au sein de cet établissement qu’en 1978 elle participe à la fondation du groupe U.N.O. aux côté d’Henri Ciriani, Jean-Patrick Fortin et Claude Vié. Cette « école dans l’école », articulée sur un cursus de cinq ans, professe un retour au fondement du Mouvement Moderne appliqué au projet d’architecture.

La réputation et la puissance de la pédagogie d’Edith Girard étaient reconnues au-delà des frontières. Elle fut invitée dans de nombreuses écoles : Berlage Institute (Hollande), Université de Montréal et Uquam (Canada), University of Maryland (USA), École Alaba (Beyrouth, Liban), Shibaura Institute of Tokyo (Japon), Université pilote à Bogota (Colombie).

Pionnière du renouveau architectural au début des années 1980, elle a toujours eu le souci d’une ville solidaire et humaine où devait prévaloir ce qu’elle appelait «l’émotion de l’habitant». Dès les débuts de son agence qu’elle créé en 1977 avec son mari Olivier Girard, elle choisit, en toute logique, de s’orienter prioritairement vers le logement, notamment social. La part belle faite à la lumière, aux espaces extérieurs, l’ensemble contenu dans un dessin architectural rigoureux, mais souvent chaleureux, caractérise nombre de ses réalisations.

Edith Girard  est décédée le 6 septembre 2014 à l’âge de 65 ans des suites d’un cancer.

Crédit photo : Gitty Darudar

Extrait de l’Annuel 2015-2016 présentant l’exposition “De l’intime à l’infini” en hommage à Edith Girard