le prolétariat ne se promène pas nu. Moscou en projets
publication

le prolétariat ne se promène pas nu. Moscou en projets

|

Parution aux Editions Parenthèses de l’ouvrage d’Elisabeth Essaïan, maîtresse de conférences en TPCAU et chercheuse à l’Ipraus.

Issu de sa thèse de doctorat (2006) cet ouvrage, qui a pour objet central l’étude du Plan général de reconstruction de Moscou de 1935, est enrichi d’une iconographie inédite.

Dans quelle mesure la production architecturale et urbaine de la Russie soviétique rompt-elle avec les formes, les idées et les pratiques de la Russie tsariste ? Comment les bouleversements politiques, sociaux, économiques et juridiques se sont-ils traduits dans la définition des nouveaux modes de vie et d’occupation du territoire ?

Jusqu’où les orientations stylistiques du réalisme socialiste se sont‑elles substituées aux positions des avant‑gardes des années vingt ? Quel rôle les urbanistes, les architectes et les autorités ont-ils joué dans cette vision renouvelée de la ville avec les divers arbitrages qui en ont résulté ?
Au-delà du cas moscovite, cet ouvrage met en lumière comment les architectes et les urbanistes se positionnent, créent et innovent, dans et malgré un contexte de contrôle absolu.

Lien vers le site de l’éditeur: https://www.editionsparentheses.com/Le-proletariat-ne-se-promene-pas

Cet ouvrage sera présenté :

  • à la librairie Volume le 1er décembre à 19h30
  • à l’Ensa-Pb : le 9 décembre à 17h30 au Centre de documentation de l’IPRAUS et le 17 février à 18h30 en amphi Huet sous forme de conférence d’une heure.