scénographie et performance
conférence

scénographie et performance

|

Dans le cadre du mastère spécialisé® architecture et scénographie créé cette année en partenariat avec l’École Camondo, une série de conférences est ouverte au public chaque vendredi du 1er mai au 17 juillet via la plateforme zoom.

Cliquer sur ce lien pour assister à la conférence de Nadia Lauro vendredi 17 juillet à 16h.

A travers la présentation de projets chorégraphiques , Nadia Lauro abordera les questions fondamentales  à l’œuvre  dans sa pratique scénographique : l’espace comme partenaire de danse, la question du regardeur-regardé, les stratégies du nomadisme, comment faire parler les matériaux, la scénographie pour intensifier les questions, l’être ensemble et les modalités collaboratives.

Nadia Lauro, scénographe, développe son travail dans divers contextes (espaces scéniques, architecture du paysage, musées). Elle conçoit des dispositifs scénographiques, des environnements, des installations visuelles. Ses espaces au fort pouvoir dramaturgique génèrent des manières de voir et d’être ensemble inédites.
Elle collabore avec de nombreux chorégraphes et performeurs emblématiques de la scène internationnale : Vera Mantero, Benoît Lachambre, Mag Stuart, Barbara Kraus, Emmanuelle Huynh, Fanny de Chaillé, Alain buffard, Antonija Livingstone, Latifa Laabissi, Jonathan Capdevielle, Laéticia Dosh, Antonia Baehr, Yasmine Hugonnet et Jennifer Lacey.
Elle conçoit une série d’ installations/performance “Tu montes”, “As Atletas”, et “I hear voices” , des environnements scénarisés développés dans divers lieux (musées, foyers de théâtre, galeries, jardins) en Europe, au Japon et en Corée.
Elle crée les concerts-performance « Stitchomythia » en collaboration avec la compositrice electro-acoustique Zeena Parkins et Tranhumance (Cocorosie/ Gaspard Yurkévitch/Nadia Lauro)
Elle conçoit plusieurs dispositifs scénographiques et curatoriaux : “La Clairière” (Fanny de Chaillé/Nadia Lauro), un environnement visuel immersif pour entendre au Centre Pompidou, 4e édition du Nouveau festival /« Khhhhhhh » Langues imaginaires et inventées  “Garden of time », un jardin performatif pour le festival de la Cité Lausanne, 2020.
Elle collabore depuis 2014 comme artiste associée au festival Extension Sauvage /danse et paysage (Latifa Laâbissi / Figure Project).