reprise d’activité et rentrée 2020
pédagogie

reprise d’activité et rentrée 2020

|

Notre école comme tous les établissements d’enseignement supérieur a été fermée du 17 mars au 11 mai et depuis rouverte progressivement et partiellement. Malgré tout, la continuité administrative, institutionnelle, pédagogique et de recherche a pu être assurée et les étudiants suivre leur formation.

Pendant toute cette période, les agents administratifs ont assuré leurs missions depuis chez eux et les instances ont continué à travailler. La Commission de la formation et de la vie étudiante, s’est notamment réunie plusieurs fois pour examiner le calendrier des examens et les modalités d’évaluations à distance. Il en a été de même des diverses commissions thématiques (commission internationale, commission métier, commission de la recherche, conseil de l’Ipraus etc.). Le Conseil d’administration de l’École a également pu délibérer sur les conditions du recrutement des étudiants de première année, sur les adaptations exceptionnelles au règlement des études, sur un dispositif d’aides d’urgence à nos étudiants qui a pu être mis en place dans des délais très brefs.

Ce dispositif d’aide exceptionnelle a permis d’apporter en mai, puis en juin, un soutien financier aux étudiants en difficulté, complétant ainsi les dispositifs existants, notamment ceux portés par le CROUS. Au total, l’École aura ainsi consacré 49 100 euros à l’aide de 72 étudiants -dont 13 ont reçu 2 aides- pour des montants de 100 à 1 200 euros par aide.

Dès la fin de la période de confinement, le 12 mai, a été présenté au CHSCT un plan de reprise d’activité sur site dans le cadre imposé d’une non reprise des activités d’enseignement dans les locaux de l’École, du maintien du principe du télétravail lorsqu’il était possible et bien sûr des mesures sanitaires.

Cependant, les enseignants-chercheurs et les agents administratifs et techniques ont pu, selon des modalités particulières, se rendre à l’École. La médiathèque, le service de reprographie, le centre de recherche documentaire, l’atelier maquette, ont pu assurer une permanence. Les étudiants inscrits en PFE, les doctorants, les étudiants en cours de rédaction de leur mémoire de master et de DSA ont pu bénéficier de l’accès à ces services.

Un séminaire réunissant les enseignants-chercheurs et les responsables de service a été organisé le 2 juillet, en partie à l’École. Il a été l’occasion d’un retour d’expérience sur cette période d’enseignement à distance.

La continuité de la vie de l’École a été rendue possible grâce à un engagement sans faille de chacun, enseignants-chercheurs ainsi que des agents administratifs . Chacun à sa place a garanti la continuité de nos missions de service public.

Les conditions de la rentrée 2020 ont fait l’objet d’un travail d’adaptation, mis à la réflexion des instances de l’École et débattu lors du séminaire des enseignants. Elles ont été soumises à l’approbation du conseil d’administration du 17 juillet.
L’objectif est de permettre un fonctionnement compatible avec les incertitudes de la rentrée de septembre, liées à la situation sanitaire :

  • annulation des mobilités (entrantes et sortantes) au premier semestre (en raison des incertitudes qui pesaient sur les conditions de cette mobilité),
  • refonte complète de l’emploi du temps du 1er semestre permettant des enseignements dans les locaux de l’École respectant les mesures de distanciation, avec le maintien de certains enseignements à distance, limitation du nombre d’étudiants présents simultanément tout en privilégiant la présence des étudiants de première année.