limiter l’impact écologique de l’Énsa-PB
mission

limiter l’impact écologique de l’Énsa-PB

|

François Brouat a confié à David Albrecht et Gaëlle Breton, maîtres de conférences, une mission destinée à limiter l’impact écologique de l’Énsa-pb.

Depuis 2009, l’Énsa-PB est installée dans un ancien lycée technique de la fin du XIXème siècle, composé de bâtiments anciens réhabilités et de bâtiments neufs. Les préoccupations écologiques et de sobriété énergétique n’ayant pas à l’époque la même évidence qu’aujourd’hui, des progrès dans ce domaine peuvent désormais être envisagés. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du plan de sobriété écologique  annoncé par  le  Président  de la République, le 14 juillet dernier.

L’objectif premier de cette misssion est d’aboutir à des propositions susceptibles de limiter l’impact écologique du bâtiment et de son usage mais, dans la mesure où l’Ensa-PB est une école qui forme de futurs architectes, cette démarche comprendra également un aspect pédagogique. Seront associés à la réflexion les usagers de l’Ecole : enseignants- chercheurs et étudiants mais également le personnel administratif et technique.

Les propositions pourraient être rendues cl’ici la fin de l’année 2022  afin que le diagnostic soit réalisé dans les mois qui suivent.

Télécharger la lettre de mission.