les PFE à l'honneur
exposition

les PFE à l'honneur

|

De Notre Dame de Paris aux autoroutes de Beyrouth, de sites patrimoniaux à des délaissés urbains, villes, alpages, littoraux, autant de territoires et dont se sont emparés les étudiants à différentes échelles. Dans des approches toutes aussi diverses, des démarches proposées dans les studios forgent l’engagement des étudiants dans la construction de problématiques singulières. Si un studio s’intéresse à une urbanité durable en Méditerranée, un autre se concentre, non sur le site, mais sur la démarche exploratoire de l’étudiant. Un autre encore, portant le regard sur Paris intra-muros et ses sites patrimoniaux emblématiques, pense son évolution et une reconversion écologique à travers une économie de ressources. Un autre enfin, propose un questionnement autour de dispositifs temporels, articulant lieu et mémoire.

L’accrochage des travaux, s’il présente la pluralité des studios, tend aussi à présenter la pluralité des positionnements des étudiants et de leurs formalisations au sortir de leurs cinq années d’études. Il tend à révéler un état de leurs recherches, de leur acquisition critique et de leur engagement.

Mezzanine basse, grande galerie, hall d'entrée