archi-folies
évènement

archi-folies

|

Les 20 écoles nationales d’architecture et de paysage ont été invitées à concevoir et construire des pavillons dans le Parc de la Villette, qui accueilleront les fédérations sportives pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de l’été prochain. L’ensemble des pavillons devra s’intégrer dans la trame créée par l’architecte Bernard Tschumi et établir un dialogue architectural avec les « folies » du Parc de la Villette. Ce projet ambitieux et partenarial est porté par le ministère de la Culture et associe l’établissement public du parc et de la Grande halle de La Villette (EPPGHV), le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF)

A cette occasion, des étudiants de Licence et Master de l’Ensa-PB ont conçu un projet de pavillon éphémère en partenariat ave la Fédération Française d’Athlétisme.

Ce projet propose au public une promenade architecturale sensible à travers trois espaces incarnant chacun l’une des grandes composantes de l’athlétisme : la course, le saut et le lancer.

Le pavillon, pensé comme un lieu de médiation et de déambulation, s’organise autour d’un élément de mobilier central en bois. Ce dispositif scénographique crée des cadrages sur le parc de La Villette associés à des records de lancer. La toiture est une ombrière culminant à 6,23 mètres pour une prise de lumière zénithale évoquant le record de saut à la perche. La structure du pavillon est composée en charpente bois lamellée-vissée dont les composantes seront, après démontage, préservées intactes et réinjectées dans la filière. Les éléments d’habillage et de revêtement proviennent de différentes sources de réemploi : plaques de carbone d’un A380, ancien revêtement des pistes d’athlétisme ou encore « lièvres lumineux » du stade Jean Bouin.

La phase de construction a débuté le 1er avril.

Livraison des matériaux de réemploi cour Burnouf : plaques de carbone de @airbus issues des planchers de l’A380, ancien revêtement @mondo_sport des pistes d’athlétisme du Stade de France, panneaux en bois sélectionnés à @LaRéserveDesArts.

Première découpe à l’atelier bois

Croquis

Montage du dispositif scénographique central du pavillon fabriqué à partir d’une ossature et de panneaux en bois majoritairement réemployés.

Le projet est encadré par :

  • Noël Dominguez – Maître de Conférences associé TPCAU
  • Luis Burriel Bielza – Maître de Conférences TPCAU
  • Ali Zine
  • Ludovik Bost – Maître de Conférences ATR & Martin Monchicourt ATR

ainsi que Coline Madelaine, chercheuse à l’IPRAUS et Pascal Dal Pont, directeur adjoint.

Plus d’infos