informez vous

informez vous

|

Journée portes ouvertes virtuelle du 13 février

quelles sont les spécificités de l’Ensa Paris-Belleville?

  • Un enseignement progressif en Licence avec un enseignement collégial en 1ère année
  • Un parcours à la carte en Master, les étudiants choisissent leurs enseignements dans une offre large et composent ainsi leur parcours personnel.
  • La place importante donnée aux arts plastiques, les étudiants apprennent le dessin à la main pendant les 2 premières années et peuvent continuer à recevoir des enseignements d’arts plastiques jusqu’à la fin de leur cursus de master.
  • Une offre importante de Diplômes de spécialisation Post Master : 5 Diplômes de spécialisation et d’approfondissement (DSA) dans les domaines du Patrimoine, du Projet Urbain, des Risques Majeurs et de la Maîtrise d’Ouvrage et Mastère spécialisé dans les domaines de la Scénographie.
  • 74 universités partenaires dans le monde pour la mobilité étudiante
  • Une école en plein cœur de Paris avec des infrastructures de grande qualité (atelier maquettes, atelier bois, atelier sculpture, atelier gravure, labo photos, libre-service informatique, une médiathèque avec plus de 30000 ouvrages, un centre de recherche….)

quelles sont les conditions d’admission ?

explorez nos formations

  • Le cursus en architecture;
  • Les Doubles Cursus
    – Avec l’ENSCI (l‘école nationale supérieure de création industrielle) Architecte Designer : les étudiants de 1ère année et de 2ème année de l’ENSA Paris Belleville peuvent candidater à ce double cursus sélectif. La sélection est effectuée par l’ENSCI. 1 ou 2 étudiants sont retenus chaque année. Un cursus spécifique est proposé à ces étudiants.
    – Avec le CNAM (conservatoire national des arts et métiers) Architecte Ingénieurs : Tous les étudiants inscrits à l’Ensa de Paris-Belleville peuvent suivre les enseignements du CNAM. Les étudiants suivant ce cursus peuvent espérer valider une licence de génie civile puis un diplôme d’ingénieur, parallèlement à leur diplôme d’état d’architecte (niveau master). Dans la pratique, ce double cursus est souvent vécu comme un complément offrant l’opportunité de valider des matières plus techniques sans nécessité absolue d’aller jusqu’au diplôme. Les enseignements délivrés par le CNAM se font le soir ou le samedi.
  • L’habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre
  • Le doctorat
  • Les diplômes de spécialisation en architecture
  • Le mastère architecture et scénographies

quels débouchés ?

Présentation des différents métiers de l’architecture.

trouvez les réponses à vos questions (FAQ)

Admission & cursus

Combien de candidats sont-ils admis ?
Sur Parcoursup : Plus de 3000 candidatures, 700 à 800 candidats sélectionnés pour l’entretien, 400 candidats classés sur Parcoursup pour 130 places. Candidats étrangers hors UE : 265 candidatures 30 places dont 10 en 1ère année. En équivalence : 250 candidatures 40 places réparties entre la 2ème et la 4ème année du cursus.
Transfert : 100 candidatures 30 places en master 1ère année

Y-a-t-il des Bac ou des options privilégiés pour intégrer une école d’architecture ?
L’ENSA Paris-Belleville souhaite recruter des étudiants venant de tous horizons.
Ni bac, ni option privilégiés.

Quelle moyenne faut-il avoir pour intégrer l’Ensa de Paris-Belleville ?
L’ensemble du dossier scolaire est examiné : l’ensemble des notes, progression des notes sur les 5 trimestres (3 de première et 2 de terminale), positionnement de l’étudiant au sein de la classe dans chaque matière, appréciations des enseignants dans chaque matière. Donc nous ne pouvons pas donner de moyenne minimale.
Nous calculons la moyenne de l’ensemble des notes disponibles (y compris notes anticipées du bac et notes du bac le cas échéant) pour nous permettre de sélectionner les 300 meilleurs candidats pour passer les entretiens, tous les autres dossiers sont regardés individuellement par les enseignants.

Tenez-vous compte du niveau du lycée ?
Non, car nous ne connaissons pas tous les lycées de France. Discriminer ou favoriser certains lycées n’aurait pas de sens et serait injuste.

Faut-il savoir dessiner ?
Non pour ce qui concerne les candidats en 1ère année. Il faut néanmoins aimer dessiner. Les étudiants apprendront à dessiner dès la 1ère année

Faut-il être bon en maths ?
Certains enseignements comme la géométrie ou la construction sont plus scientifiques mais les étudiants venant de bac littéraires sont tout à fait aptes à les suivre ; néanmoins il ne faut pas avoir d’aversion pour les disciplines scientifiques.

Conseillez-vous des prépas pour intégrer l’Ensa Paris-Belleville ?
Non, nous ne conseillons aucune prépa. Il est plus adapté de suivre des cours de dessins, d’aller visiter des expositions, d’aller au musée, de lire….

Quelle est la charge de travail en 1ère année ?
Les étudiants ont cours du mercredi au vendredi de 9h à 18h.
Le lundi et le mardi sont réservés au travail pour l’enseignement d’architecture. Ce travail est le plus souvent effectué dans les ateliers à l’école. La charge de travail en 1ère année est assez importante, les étudiants sont pris tous les jours de la semaine.

Si je ne suis pas admis à l’Ensa Paris Belleville, quelle orientation me conseillez-vous ?
Il est important que vous choisissiez une voie qui vous intéresse et dont les débouchés soient compatibles avec vos aspirations. Des formations en histoire, histoire de l’art, géographie ou sociologie permettent de consolider vos acquis et peuvent renforcer votre dossier si vous retenter une candidature dans une école d’architecture. Certaines formations permettent d’intégrer les études d’architecture en cours de cursus : DN MADE (diplôme national des métiers d’arts et du design) mention espace, le DSAA, (diplôme supérieur d’arts appliqués) mention espace, les IUT génie civil, les diplômes d’ingénieurs et de paysagistes permettent d’intégrer les études d’architecture en cours de cursus.

L’école propose-t-elle des logements ?
Non l’école ne propose pas de logements mais un partenariat avec Nexity qui offre aux étudiants de l’école une remise de 50 euros sur les frais de dossier sur présentation de la carte d’étudiant. Pour des pistes de logements : https://www.paris-belleville.archi.fr/acteurs/etudiants/logements/

Comment faire une demande de bourse?
Vous pouvez commencer à faire votre demande de bourse et/ou de logement à partir du 20 janvier 2021. Pour cela, vous devez vous connecter sur www.messervices.etudiant.gouv.fr et renseigner votre dossier social étudiant (DSE). Vous avez jusqu’au 15 mai pour effectuer vos démarches. Vous pouvez dès à présent simuler vos droits à la bourse en utilisant le simulateur accessible sur https://simulateur.lescrous.fr/.

L'international

1 Qu’est-ce que la mobilité ?
Il s’agit d’une période d’études passée à l’étranger dans une école ou université qui a passé un accord avec l’Ensa-PB. Elle peut durer un semestre ou une année. Les cours suivis sont validés sous forme de crédits et l’étudiant est dispensé des frais d’inscription dans l’école d’accueil.

2 Quand pourrai-je partir en mobilité ?
La mobilité est théoriquement possible dès la deuxième année. En pratique, elle intervient plutôt en Licence 3 et surtout en Master 1. Certaines destinations ne sont ouvertes qu’aux étudiants en Licence et d’autres seulement aux Masters.

3 Combien de partenariats l’Ensa-PB a-t-elle conclus ?
L’Ensa-PB est une des écoles qui a le plus de partenariats dans le monde. Le développement de ses échanges internationaux est une de ses priorités. Elle a actuellement 74 partenariats dans le monde : 47 avec une école ou université de la zone Erasmus+ (l’Union européenne et quelques autres pays situés en Europe) et 27 dans des pays hors Erasmus+ (reste du monde). La liste est disponible dans le guide partir en mobilité

4 Qu’est-ce que le programme Erasmus+ ?
C’est un programme de l’Union européenne financé par le Etats-membres qui permet depuis plus de trente ans aux étudiants de toute l’Europe d’effectuer une partie de leurs études dans un autre pays en bénéficiant d’une bourse. Il est maintenant accessible aussi, sous certaines conditions, aux artistes, apprentis, scolaires etc…

5 Puis-je bénéficier de bourses pendant ma mobilité ?
Tous les étudiants boursiers du CROUS continuent de percevoir leur bourse pendant leur mobilité à l’étranger. Les étudiants partant dans le cadre d’Erasmus+ perçoivent tous une bourse mensuelle pendant la durée de leur mobilité. Celle-ci est variable selon la zone géographique dans laquelle est située l’école partenaire (entre 170€ et 270€/mois). Le ministère de la culture attribue également des bourses (400€/ mois pour les boursiers et 130€/ pour les non boursiers pendant 6 mois maximum). La région Ile de France attribue des bourses qui sont versés aux étudiants partant hors d’Europe et sous condition de revenus.

6 Comment prépare-t-on sa mobilité ?
Il est préférable de commencer dès la 1ère année à préparer sa mobilité, en s’informant sur les destinations proposées, en commençant l’apprentissage d’une langue ou en confortant les acquis du lycée, en choisissant des studios ou des matières qui permettront d’étoffer son dossier le moment venu.

7 Quelles sont les destinations les plus demandées ?
Depuis quelques années, en Europe, la Scandinavie dans le cadre du programme Erasmus+ et la Suisse ont les faveurs des étudiants.
Dans le reste du monde, le Canada, le Chili, le Brésil et l’Argentine, le Japon et la Corée sont aussi très demandés.
Mais tous les étudiants qui reviennent de mobilité, même s’ils n’ont pas eu le pays qu’ils souhaitaient au départ, témoignent de la richesse de cette expérience et de leur satisfaction d’avoir eu la chance de pouvoir la réaliser.

8 Comment les places sont-elles attribuées ?
Au moment de déposer leur candidature, les étudiants font trois choix de destinations souhaitées par ordre de priorité. Le dossier comprend également une lettre de motivation, un CV, un portfolio des projets réalisés depuis la 1ère année, les relevés de notes obtenues et un contrat d’études présentant les matières qui seront étudiées à l’école ou l’université choisie. La commission internationale composée d’enseignants de l’école examine les candidatures et attribue les places.
Les étudiants qui n’ont obtenu aucun de leurs trois choix se voient proposer de choisir une destination parmi les places restantes. L’école disposant d’un grand nombre de destinations, tous les étudiants qui le souhaitent et qui ont validé tous leurs semestres peuvent partir en mobilité. Actuellement, près de 80% des étudiants bénéficient de cette expérience irremplaçable au cours de leur cursus.

9 A quelles autres possibilités d’échanges internationaux les étudiants ont-ils accès ?
Les voyages d’études (entre quinze et vingt) organisés chaque année sont des occasions d’ouverture internationale.  A la rentrée 2019, le voyage des Première année a été organisé à Barcelone.
Des partenariats de longue durée se sont développés dans le cadre du cursus avec des écoles étrangères pour permettre à des étudiants de même niveau de travailler sur un projet commun et ainsi d’appréhender la culture du pays partenaire et son approche en matière d’architecture. Quelques partenariats peuvent être cités en exemple : L’université Hangyang à Séoul et l’Institut Shibaura à Tokyo, l’université de Naples, l’université d’Austin (USA), l’université de Phnom Penh, l’université de La Plata (Argentine)…. Des workshops sont organisés avec ces universités la plupart du temps annuellement.
Enfin, des stages peuvent être réalisés à l’étranger, notamment dans le cadre du programme Erasmus+ et ils donnent droit à une bourse.

Diplômes de spécialisation et d'approfondissement en architecture (DSA)

1. En quoi consistent ces formations de spécialisation ?
DSA Architecture & Patrimoine
DSA Architecture & Risques majeurs
DSA Architecture & Maîtrise d’ouvrage
DSA Architecture & Projet Urbain

 2. Quelle sont les procédures d’admission ?

 3. Qui peut candidater ? Les études de DSA sont accessibles, sans condition de nationalité ni d’âge, aux titulaires :
– du diplôme d’architecte diplômé par le gouvernement ou du diplôme d’État d’architecte,
– d’un diplôme d’architecte délivré par un établissement reconnu par le ministère de la Culture,
– d’un titre étranger admis en équivalence ou en dispense de ces diplômes : il s’agit soit d’un titre délivré par un pays de l’Union européenne (directive 85-384 du Conseil des communautés européennes) ou par un pays hors Union européenne mais reconnu par la France (décret n° 78-67 du 16 janvier 1978),
– de la validation d’études, expériences professionnelles ou acquis personnels en vue de l’accès à ce niveau : cette procédure permet notamment de retenir la candidature d’étudiants titulaires d’un diplôme d’architecte étranger non reconnu au sens du décret mentionné ci-dessus,
– d’un diplôme conférant le grade de master obtenu dans une autre filière, par exemple un diplôme d’ingénieur, de paysagiste ou d’urbaniste. Les étudiants en cours de validation de leur diplôme peuvent se porter candidats à l’admission ; ils devront faire la preuve de l’obtention du diplôme au moment de l’inscription.

4. Comment candidater ? Sur le site de l’école, télécharger les dossiers de candidature. La marche à suivre y est détaillée. Attention, pour les candidats étrangers, il vous appartient de vérifier si vous devez aussi faire une démarche via Campus France. Cette démarche est indépendante de la candidature auprès de l’Ensa PB. Les candidatures sont examinées uniquement sur dossier.

5. Quand candidater ? Pour les 4 DSA, l’envoi des dossiers se fait entre mai et juin en général. Les dates sont à vérifier sur le site, elles peuvent changer d’une année à l’autre.

6. Quand  les résultats des admissions sont-ils communiqués ? Les résultats sont communiqués par courriel tout de suite après la tenue des commissions de candidature.

7Quel est le coût de la candidature ? 37 € pour chacun des dossiers de candidature

8. Est-il possible de candidater à plusieurs des formations de spécialisation ? Oui c’est possible mais il est conseillé de limiter les candidatures à deux formations. Les membres des commissions de candidature sont attentifs à ce que les candidatures soient motivées par des objectifs précis.

9. Combien d’étudiants y-a-t-il dans une promotion ? Le maximum d’une promotion est fixé à 20 étudiants.

10. Quel est le coût des formations ? Les frais de scolarité pour un semestre s’élèvent à 498€. Des frais de participation aux transports sont demandés pour les voyages et workshops. Pour les DSA Patrimoine, Projet Urbain et Risques Majeurs, ils peuvent s’élever jusqu’à 330 €, pour le DSA Architecture & maîtrise d’ouvrage, jusqu’à 100€. Attention les frais de scolarité s’élèvent à 4200 € pour le DSA Architecture & maîtrise d’ouvrage si le financement est pris en charge par un organisme financeur.

11. Est-il possible de bénéficier d’une bourse du Crous ? Les étudiants sont éligibles aux bourses sur critères sociaux. Les étudiants concernés sont exemptés des frais d’inscription sur présentation de la notification de bourse. Les frais de participation aux transports pour les voyages restent à la charge des étudiants.

12. Quand a lieu la rentrée ? Courant septembre

13. Quel est le rythme des enseignements ?
DSA Projet urbain et Maîtrise d’ouvrage : 18 mois ; 1 ere année : enseignements répartis les jeudis et vendredis chaque semaine ; MSP en 2 eme année de 4 à 6 mois.
DSA Risques Majeurs et Patrimoine : les formations se déroulent sur 2 ans ainsi organisées : 3 semestres de cours et 1 semestre de mise en situation profession-nelle. Les enseignements du DSA Risques Majeurs sont organisés sur des sessions d’une semaine du lundi au samedi, environ 1 semaine par mois.Les enseignements du DSA Patrimoine sont organisés du lundi au mercredi de façon hebdomadaire
Les voyages d’étude et workshop s’organisent sur des rythmes différents.
Les emplois du temps sont diffusés aux étudiants en amont de façon à prévoir l’organisation.

14. Ces formations sont-elles compatibles avec une activité professionnelle ? Oui les étudiants peuvent travailler à côté de leur formation, dans la mesure où l’étudiant est bien présent pendant les périodes d’enseignements. Le rythme de travail est dans ce cas beaucoup plus soutenu, puisque du travail personnel et des projets de groupe sont demandés entre chaque session de cours.

15. Ces formations peuvent-elles être suivies en formation continue ? L’Ensa PB est référencée au Datadock, ce qui permet à l’établissement de délivrer des formations en formation continue. Il est donc possible aux candidats de faire des démarches de demandes de prises en charge de leurs formations auprès de différents organismes financeurs selon leur situation : pôle emploi, OPCO, etc Cependant, seul le DSA Assistance maîtrise d’ouvrage fait l’objet d’une inscription au répertoire spécifique, ce qui signifie que seule cette formation peut faire l’objet de l’utilisation du CPF et peut bénéficier plus facilement d’une prise en charge. Dans tous les cas, il appartient au candidat de se renseigner et avertir en amont dès la candidature de sa démarche. Les différentes procédures à suivre nécessitent certains délais, selon les organismes concernés.

 16. Quels sont les débouchés ?

  • DSA Patrimoine :
    – agences d’architecture et d’urbanisme, notamment sur des chantiers de réhabilitation, de transformation ou de création dans un environnement patrimonial,
    – emploi public.
    Depuis la fin de l’année 2009, l’architecte diplômé du DSA Architecture et Patrimoine peut, lorsqu’il a atteint 10 ans d’expérience, se présenter aux consultations organisées dans le cadre de travaux sur les monuments classés, quand ils n’appartiennent pas à l’État.
  • DSA Risques Majeurs :
    – administrations publiques travaillant sur la question du risque,
    – sociétés d’exercice libéral spécialisées en ce domaine qui proposent leurs services aux mêmes administrations,
    – collectivités locales qui ont des responsabilités et des compétences en termes de prévention des risques majeurs, et de gestion de ces risques,
    – organisations non gouvernementales (ONG),
    – institutions internationales œuvrant dans le domaine de la gestion de crise au niveau mondial.
  • DSA Assistance à la maîtrise d’ouvrage :
    Les diplômés du DSA exercent dans des champs soit opérationnels centrés sur l’étude et l’expertise, soit relevant de la recherche :
    – maîtrise d’ouvrage  : chargé d’opération ou responsable de programme au sein de collectivités locales (Villes ou EPCI, de conseils régionaux et départementaux, d’entreprises publiques locales d’aménagement), de sociétés d’économie mixte, d’organismes HLM, ou d’offices d’aménagement et de construction, de promoteurs privés, et dans certaines grandes entreprises publiques,
    – assistance à la maîtrise d’ouvrage : chargé d’assister le maître d’ouvrage sur les plans organisationnel, technique, juridique, financier et environnemental lors des phases de programmation, de conception et de réalisation d’opérations de construction,
    – maîtrise d’œuvre  : chargé de projet dans les bureaux d’ingénierie urbaine, les agences de maîtrise d’œuvre urbaine et/ou architecturale.
  • DSA Projet urbain
    – dans des agences chargées de la maîtrise d’œuvre ou de la maîtrise d’ouvrage d’études ur­baines et de projets urbains et territoriaux ;
    – dans des collectivités terri­toriales ou leurs groupements, d’établisse­ments publics d’aménagement du territoire ;
    – les étudiants dont le diplôme porte la men­tion recherche peuvent poursuivre en docto­rat, dans l’objectif de travailler au sein d’une structure de recherche.

Mastère spécialisé® Architecture et scénographies

1. En quoi consiste cette formation ?

 2. Quelle est la procédure d’admission ?

 3. Qui peut candidater ? Le Mastère spécialisé® « Architecture et scénographies » est accessible aux titulaires d’un :
– master 2 ou diplôme équivalent (bac+5) dans les domaines de l’architecture, architecture d’intérieur, arts appliqués en 3D, design, ingénierie, urbanisme, paysage, métiers du spectacle ;
– master 1 ou diplôme équivalent (bac+4) pour les candidats ayant au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans le milieu de l’architecture, l’urbanisme, le paysage et les métiers du spectacle ;
– par dérogation peuvent être retenus des diplômés de Master 1 dans les domaines précités et sans expérience professionnelle et des diplômés de Licence dans les domaines précités avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans le milieu de l’architecture, l’urbanisme, le paysage et les métiers du spectacle.

4. Comment candidater ? Le dossier de candidature est à transmettre avant mi-octobre (toutes les informations sont disponibles sur le site internet de l’école). Les candidatures recevables sont étudiées en commission début novembre et les entretiens des candidats admissibles ont lieu la 1ère quinzaine de novembre.

5. Quand candidater ? La campagne de candidatures est ouverte de septembre à mi-octobre.

6. Quand  les résultats des admissions sont-ils communiqués ? Les résultats sont envoyés par courriel de suite après la commission (refus ou convocation à un entretien). Les résultats des entretiens sont communiqués par courriel très rapidement.

7Quel est le coût de la candidature ? Les frais de dossier s’élèvent à 50€.

8. Est-il possible de candidater à plusieurs des formations de spécialisation ? Oui c’est possible mais il est conseillé de limiter les candidatures à deux formations. Les membres des commissions de candidature sont attentifs à ce que les candidatures soient motivées par des objectifs précis.

9. Combien d’étudiants y-a-t-il dans une promotion ? Le maximum d’une promotion est fixé à 20 étudiants

10. Quel est le coût des formations ?
– Formation initiale : 7 000€. Réduction de 25% (soit 5250 €) pour les diplômés de l’Énsa-PB et de l’Ecole Camondo. Réduction de 50% (soit 3 500 €) pour les boursiers et demandeurs d’emploi (justificatif récent du CROUS ou Pôle Emploi à fournir obligatoirement)
– Formation continue (financée par un organisme) : 14 000 €

11. Est-il possible de bénéficier d’une bourse du Crous ? Les étudiants sont éligibles aux bourses sur critères sociaux. Les étudiants concernés sont exemptés des frais d’inscription sur présentation de la notification de bourse. Les frais de participation aux transports pour les voyages restent à la charge des étudiants.

12. Quand a lieu la rentrée ? La rentrée est en janvier.

13. Quel est le rythme des enseignements ? La formation, d’une durée de 15 mois (de janvier à mars de l’année suivante), dispensera de manière équilibrée des enseignements d’ordre technique et d’ordre théorique et des exercices de projet pour un total de 375 heures et 75 ects. Elle se compose, de janvier à juillet, de 21 semaines d’enseignements (cours le vendredi et studio le samedi) et de 3 semaines intensives, suivies de 4 à 6 mois d’une mise en situation professionnelle (avec soutenance d’une thèse professionnelle).

14. Ces formations sont-elles compatibles avec une activité professionnelle ? La formation est compatible avec une activité professionnelle (enseignements le vendredi et samedi + 3 semaines intensives de janvier à juillet) en prenant en compte toutefois le travail personnel à fournir d’une semaine sur l’autre. La mise en situation professionnelle de 4 à 6 mois peut également être adaptée (temps partiel…).

15. Ces formations peuvent-elles être suivies en formation continue ? L’Ensa PB est référencée au Datadock, ce qui permet à l’établissement de délivrer des formations en formation continue. Il est donc possible aux candidats de faire des démarches de demandes de prises en charge de leurs formations auprès de différents organismes financeurs selon leur situation : pôle emploi, OPCO etc. Il appartient au candidat de se renseigner et avertir en amont dès la candidature de sa démarche. Les différentes procédures à suivre nécessitent certains délais, selon les organismes concernés.

 16. Quels sont les débouchés ? La formation a pour vocation de former des « chefs de projet en architecture éphémère » : conception, maîtrise d’œuvre et assistance à la maîtrise d’ouvrage dans le domaine de l’architecture éphémère (scénographie de spectacles, d’expositions, d’espaces publics, de salons et d’événements).

suivez nos actualités sur

inscrivez -vous à notre infolettre