2019 : une nouvelle identité graphique, un nouveau site internet

2019 : une nouvelle identité graphique, un nouveau site internet

|

3 questions à Bureau Brut, fondé en 2015 par Julia Joffre, Yoann Minet et Camille Prandi et choisi pour créer la nouvelle identité graphique de l’Énsa-PB

Comment avez-vous abordé cette nouvelle identité ?

Le contexte de création s’inscrit dans un moment clé, puisqu’il est lié à une célébration, celle des 50 ans de l’école. Comme chaque moment important dans nos vies, c’est souvent l’occasion de repartir sur de nouvelles bases. L’Énsa-PB est une école qu’on ne présente plus ; sa notoriété a dépassé le cercle des spécialistes et du milieu de l’architecture, pour atteindre aujourd’hui un public plus large ; ce n’est donc pas un problème de visibilité que nous avions à résoudre. L’Énsa-PB, c’est des hommes et des femmes, des enseignants, élèves, professionnels, qui partagent et participent à un projet qui s’enrichit chaque année. Cette communication doit avant tout se mettre au service de ses usagers et répondre à des problématiques d’ordre pratique et fonctionnel. 

Que souhaitez-vous transmettre à travers cette identité ?

La nouvelle identité visuelle telle que nous l’avons construite ne repose pas exclusivement sur un logotype, mais davantage sur un ensemble de vocabulaire graphique. Dessiner une famille de caractères typographiques dédiée ou encore proposer l’usage exclusif du noir et blanc sont des principes structurants. Ils permettent d’harmoniser et de couvrir un grand nombre de contraintes tout en laissant des moyens d’expression riches. Comme les étudiants, nous ne serons que de passage dans les murs de l’école ; nous espérons transmettre les fondations d’une communication, à la fois solide, de manière à assurer sa pérennité, et souple, pour offrir une liberté dans le temps. 

Quel vœu voulez-vous adresser à l’Énsa-PB pour ses 50 ans ? 

Il y a 50 ans, un groupe d’enseignants et d’étudiants ont fait le choix de monter leur structure et de trouver une voie qui leur est propre pour rompre avec l’académisme de l’enseignement des beaux-arts. L’Énsa-PB puise encore aujourd’hui sa singularité dans une école éprise de liberté. Nous souhaitons à ses futurs acteurs de la faire vivre avec la même ardeur pour les 50 prochaines années.

3 questions à Muriel El Haïk, directrice de Bookmark, société qui a réalisé le nouveau site internet de l’école

Quelle est la spécificité d’un site d’une école d’architecture ? 

Le site d’une école d’architecture se devrait d’être à la fois fonctionnel et esthétique.
Pour mettre en valeur le travail des enseignants-chercheurs et de leurs étudiants, une attention particulière a été apportée au design et aux choix des photos.
Les travaux d’étudiants rythment la lecture de l’ensemble du site.

Quelles nouveautés propose ce site ? 

Le visuel, indispensable, ne suffit pas. Notre fil conducteur a été “toujours privilégier le lecteur avec un accès rapide et léger à l’information” :
– une navigation simple sous forme de découverte/exploration,
– une recherche très efficace,
– un site digital est fondamentalement humain.

Quel vœu formulez-vous pour les 50 ans de l’école ?

Que la réputation de l’école se renforce encore plus ! L’école est un lieu pour de belles rencontres, nous en avons fait l’expérience.