une ambition pour les métiers - Paul Guadet & André Boucton - l’architecture des ecoles professionnelles

Publié le 2014-07-07 16:05:44

sous la direction de Guy Lambert

En 1933, à quelques semaines d’intervalle, sont inaugurées la nouvelle École nationale d’horlogerie de Besançon et la nouvelle École nationale d’optique de Morez. Emblématiques des dynamiques industrielles locales mais aussi des politiques engagées dans l’entre-deux-guerres pour développer l’enseignement technique, elles figurent parmi les premières réalisations qui expriment de manière tangible les ambitions de ce programme.

La construction de ces deux écoles, abritant aujourd’hui le lycée Jules Haag et le lycée polyvalent Victor Bérard, associe deux architectes. Elles reflètent les convictions de Paul Guadet (1873-1931), architecte-conseil de l’Enseignement technique, en matière d’édifices publics et leur chantier est supervisé par André Boucton (1891-1977), son jeune collaborateur bisontin, qui achève les bâtiments après la mort prématurée de son aîné.

La relation que nouent ainsi les deux hommes invite ici à mettre en lumière leurs personnalités et leurs productions respectives. Ce portrait « en miroir » constitue aussi la première rétrospective monographique qui leur soit consacrée.