Conférence

Publié le 2018-05-30 09:52:25

Pour l’enseignement de l’architecture, l’historiographie a déjà institué que Mai 68 : c’était Mai 66. La trace la plus représentative de ce mai 66» est la scission de l’atelier Arretche et la création de « l’atelier Collégial 1 ». Sa filiation la plus évidente sera la fondation des unités pédagogiques 3 et 8 au printemps 69, futures écoles de Paris Belleville et de Versailles.

C’est certes à partir d’une mise en cause des méthodes d’enseignement des Beaux Arts que la scission s’opère, mais c’est surtout à partir du décalage avec une architecture européenne en pleine effervescence (Le Corbusier, Team 10, Khan, Scarpa ou Archigram y sont méprisés), et de la place concrète de l’architecture dans les sociétés des trente glorieuses que se feront les création d’UP. Plus que la sociologie, l’architecture et son enseignement deviennent le révélateur des questions urbaines qui traversent la ville européenne.

Jean-Patrick Fortin et Philippe Panerai furent les protagonistes actifs du mai 66 et de la fondation d’UP3 et UP8 puis des écoles de Belleville et Versailles dès 1969 où ils enseignèrent 40 ans.