Lauréats de l'appel à idées du Parc Lescure à Bordeaux

Publié le 2013-03-22 15:56:28

Le jury de l'appel à idées du Parc Lescure à Bordeaux, présidé par l'architecte Eduardo Souto de Moura, a distingué 5 Lauréats dont 2 équipes de l'école de Belleville.

Jérémy Gauvin, Hugo Loynel, César Bazin (étudiants de l'école en master) avec leurs projet "Bord d'eau" ont obtenu le 2e prix ex-aequo.

Lukas Houser et Maud Robin (étudiants de l'école en master) avec leurs projet "AirHybrid" ont obtenus la Mention.

Lancé par la ville de Bordeaux et ouvert uniquement aux architectes et aux étudiants niveau master, ce concours nous projette dans un avenir proche où la disparition des activités sportives et de loisirs pour lesquelles le stade Chaban-Delmas et ses tribunes ont été conçus, implique leur obsolescence et pourrait entrainer, à moyen terme, leur remplacement par des constructions nouvelles. En effet,  le nouvel équipement conçu par Herzog & De Meuron accueillera bientôt les activités évènementielles aux nouvelles limites de la ville.

Il a été demandé aux participants de s’interroger sur la protection de ce grand édifice ancré en plein milieu du tissu ordinaire de la ville, mais surtout sur sa réutilisation en imaginant les modalités de son évolution en vue de sa conservation. Quels autres usages ces lieux sont-ils à même d’accueillir, au prix de quelles transformations ou adaptations ?

Cet appel à idées a été l'objet du travail du Studio Master "programme réinventé" encadré par Aghis Pangalos et Nicolas Ziesel. Les objectifs visaient à révéler les disponibilités du contexte afin de proposer de nouveaux usages et établir des relations sociales spontanées et informelles, intégrer des pratiques urbaines au sein d'un quartier en devenir.

Après une première phase d'analyse, les étudiants ont travaillé en groupe constituant 12 équipes de projet qui ont toutes rendu une proposition à cet appel à idées parmi lesquelles les deux propositions primées.

"Bord d'eau" - 2e prix ex-aequo, Jérémy Gauvin, Hugo Loynel, César Bazin

Exploitant les caractéristiques morphologiques du stade ainsi que la proximité du Peugue, affluent enterré de la Garonne, Jérémy, Hugo, César, proposent la transformation du stade en réservoir hydraulique à épuration naturelle qui offrira aux bordelais la possibilité de s'y baigner. Ce grand miroir d'eau dédoublant la structure du stade, est en réalité organisé en plusieurs bassins, certains fonctionnels (rétention d'eau, phyto-épuration), d'autres consacrés aux loisirs (piscine olympique immergée). Ainsi, la structure du stade revient au rang des grands équipements d'infrastructure de Bordeaux occupant un rôle central de la politique environnementale de la ville tout en offrant aux bordelais  un lieu insolite de loisirs au cœur de leur ville.

 

"AirHybrid" -  Mention, Lukas Houser et Maud Robin

Deux ailes, trois sections de fuselage et deux sections de la queue des Airbus 380 arrivent à Bordeaux en bateau pour être placées sur des barges afin de passer dans un temps très court, contraint par la remontée des marées, en dessous du pont de pierre et naviguer ainsi jusqu'à Langon. Ensuite les pièces continuent leur trajet jusqu'à Toulouse sur des camions selon un Itinéraire à Grand Gabarit.

Lukas et Maud proposent d'utiliser le grand vide du stade pour y accueillir un dirigeable qui récupérera les pièces de l'airbus arrivées en bateaux pour les amener jusqu'à Toulouse en contournant complètement le centre historique de la ville et en réduisant le temps de trajet de 3 jours à quelques heures. Bordeaux serait alors la première ville au monde à construire une gare de dirigeable au 21ème siècle.

 

http://www.bordeaux2030.fr/actualites/laureats-lappel-idees-parc-lescure