Hors les murs : Sfax au futur

Publié le 2016-01-11 11:38:05

Exposition présentée à l'Ecole nationale d'architecture et d'urbanisme de Tunis - 13.01.2016 au 31.01.2016

Cinq propositions architecturales et urbaines pour des lieux symboliques de Sfax sont présentées, sous forme de projet de fin d'étude, par des étudiants de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville : Guillaume Galamand, Ombeline de Laage, Simon Hermelin Meryl Abitbol, Clémentine Lebeau et Alice Norindr. Parmi les axes d’enseignement et de recherche de l’école figure l’architecture méditerranéenne.

Virginie Picon-Lefebvre et Jérôme Habersetzer enseignants et co-directeurs d’étude à Paris-Belleville ont encadrés ce projet dont les travaux ont été soutenus en juin dernier.

La ville de Sfax a été retenue comme sujet d’étude pour les années 2014-15 et 2015-16. Elle présente des caractéristiques singulièrement combinées : ville portuaire et en mutation, hors des chemins touristiques, ayant préservé une médina dans ses remparts intacts, ainsi qu’un échantillonnage de 100 ans d’architecture moderne. L’importance de l’artisanat et de l’industrie, en fait un sujet d’étude actuel et dynamique.

La diversité des sites choisis engagent à réfléchir sur les enjeux de demain : Quelles nouvelles pratiques publiques de l’urbain dans la Médina et ses alentours ? Quel développement artisanal et commercial autour de la production de chaussure de luxe ? Quels enjeux environnementaux en lien à l’architecture (eau, vent, lumière) pour transformer un oued défiguré par les ordures en un jardin productif ? Quels usages des bâtiments existants pour un développement au service des habitants en transformant un ancien édifice religieux en un learning center pour les étudiants ?