Hack'Archi : Appel à projets pour l’architecture de la transformation

Publié le 2015-11-20 11:45:30

ENSA Paris-Belleville - 4 & 5 décembre 2015

Après le succès des trois premières saisons, le Lab cdc lance un appel à projets au service de la transformation architecturale dans le logement social, intermédiaire et très social.

 

Le groupe Caisse des Dépôts et  l’Union sociale pour l’habitat, en partenariat avec le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie , le ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, et le ministère de la Culture et de la Communication souhaitent contribuer à l’émergence de nouvelles réponses architecturales, techniques et organisationnelles tout en proposant des évolutions au cadre réglementaire si nécessaire.

L’objectif

Dans un contexte de mutations démographiques, numériques, écologiques et énergétiques fortes, cet appel à projets vise à faire émerger des propositions innovantes, concrètes et reproductibles. L’objectif est de faciliter l’évolutivité et la mutabilité des logements, neufs ou existants, en locatif comme en accession, tout en intégrant les enjeux de performance énergétique et environnementale. Cet appel à projets est conduit dans le cadre du Lab cdc, l’incubateur de projets innovants du groupe Caisse des Dépôts. Il s’adresse aux projets de logements sociaux, très sociaux ou intermédiaires.

Cinq projets, sélectionnés par un Jury à l’issue d’une phase d’appel à projets, seront incubés pour une durée de 8 mois maximum, afin d’expérimenter et d’intégrer des innovations à la conception des projets.

L’appel à projets souhaite  créer un cadre favorable à l’expérimentation sur ces cinq projets pilotes, permettant de tester les problématiques d’innovation posées par les bailleurs sociaux, de mettre en évidence les éventuelles difficultés (verrous réglementaires, techniques, juridiques et financiers, etc), pour ensuite proposer des modalités de réplicabilité technique et économique.

L’appel à projets Architecture de la Transformation doit permettre notamment de constituer une boîte à outils mise à disposition de l’ensemble des bailleurs sociaux, avec des documents génériques facilitant la mise en œuvre de mesures d’innovation.

 
Plus d'informations