Cycle de conférences La réhabilitation du bâti ancien

Publié le 2016-12-06 18:38:14

Cycle de conférences proposé dans le cadre de l'exposition "Réhabilitation du bâti ancien"

10 janvier 2017 - 19h

Comment accompagner dans le temps la construction traditionnelle ?

Avec François-Xavier Bieuville, Directeur Général de la Fondation du patrimoine & Luc Van Nieuwenhuyze, maçon spécialisé dans le bâti ancien, formateur Maisons Paysannes de France.

Un bâti ancien qui a résisté aux épreuves du temps est forcément durable. Mais dans un contexte où « innovation, rapidité et efficacité » sont devenus les maîtres mots, il ne peut durer et être préservé sans accompagnement. La Fondation du patrimoine, présentera les outils qu’elle met à disposition des propriétaires privés et publics qu’elle accompagne pour sauvegarder et valoriser le patrimoine bâti ancien non protégé au titre des monuments historiques. Maisons Paysannes de France explicitera les spécificités du contexte réglementaire du bâtiment (notamment les règlementations thermiques) qui ont été prévues sous l’impulsion d’associations et de professionnels afin de concilier la nécessaire adaptation du bâti ancien aux besoins contemporains tout en assurant sa pérennité.

La conférence sera suivie du vernissage de l'exposition "Réhabilitation du bâti ancien"

7 février 2017 - 19h

Construire sans ciment, est-ce possible ? 2000 ans d'expérience

Avec Frédéric Charpentier, Architecte DPLG, spécialiste du plâtre & Luc Van Nieuwenhuyze, maçon spécialisé dans le bâti ancien, formateur Maisons Paysannes de France.

Le bâti ancien est construit à base de mortiers, de terre, de chaux, parfois de plâtre. Une description de chacun de ces liants, de leurs propriétés et modes de fonctionnement, permettra de mieux comprendre les caractéristiques des mortiers et par la même des ouvrages qui en sont constitués.

21 février 2017 - 19h à 21h

Le bâti traditionnel a-t-il pris en compte le climat ?

Avec Bernard Leborne, vice-président Maisons Paysannes de France et délégué Maisons Paysannes de la Drôme et de l’Ardèche

La richesse du bâti ancien a pour origine son adaptation à la diversité des ressources locales ainsi qu’aux contextes climatiques : serait-il déjà bioclimatique ? Ses performances thermiques prennent en compte des dispositions complexes, globales et parfois méconnues. Les solutions d’amélioration thermique du bâti ancien ne peuvent être envisagées qu’après un diagnostic technique, thermique et architectural, dans lequel la prise en compte du fonctionnement thermohydrique du bâti est nécessaire, au risque de le mettre en péril.

Télécharger le programme